Jean-Paul Belmondo...

Aller en bas

Jean-Paul Belmondo...

Message  Cyclope le Mer 7 Déc - 6:31



Jean - Paul Belmondo est né à Neuilly - sur - Seine, le 9 avril 1933. Son père, Paul Belmondo, d'origine sicilienne était un grand sculpteur de renom.

Jean - Paul est un passionné de sports : boxe, foot, voitures, cyclisme...). Au lycée, il était gardien de but. Ensuite, il découvre la boxe qu'il va longtemps pratiquer en tant qu' amateur. Puis, il s'intéresse au métier d'acteur. Il décide alors de passer le concours d'entrée du conservatoire en 1951, où il est recalé mais admis en auditeur libre (il pouvait écouter mais il ne pouvait pas monter sur les planches). En janvier 1952, il repasse l'examen d'entrée mais pas de chance, il échoue de nouveau. C'est seulement en octobre 1952 qu'il est enfin admis.

Un de ses profs, Pierre Dux, lui a déclaré un jour, que avec la tête qu'il a, il ne pourra jamais prendre une femme dans ses bras car ce ne serait pas crédible. !!!!!!

Un jour, dans un concours, il donne une représentation de "Mon amour et Piao" qui fit un triomphe, le public l'acclame mais le jury le boude et lui offre un simple accessit car les spectateurs riaient tellement que l'huissier avait du intervenir à plusieurs reprises. Jean- Paul fut fâché et voulu partir mais ses potes l'ont attrapé et l'ont porté en triomphe sur la scène. Delà, il fit un saut en l'air et lorsqu'il retomba, il fit un bras d'honneur au jury.

Ensuite, Jean - Paul joua dans quelques pièces et se dit que le théâtre, c'est vraiment son truc. Puis arriva sa première expérience cinématographique dans " Les copains du dimanche", mais ce film ne sorti même pas en salle (c'est seulement beaucoup plus tard qu'il sera diffusé à la TV). Son deuxième film lui non plus ne fit guère un succès. Ensuite, il auditionne pour "Sois belle et tais - toi", dans la salle d'audition, il rencontre un jeune gars encore inconnu, Alain Delon. Ils seront pris tous les deux et ce sera leur premier film ensemble.

Puis Belmondo tourne dans "Un drôle de dimanche" avec Bourvil et Arletty.

Un jour, un type assez louche lui propose un rôle dans un court métrage "Charlotte et son Jules", J-P. refuse puis finalement accepte grâce à sa femme. Ce cinéaste s'appelait Jean-Luc Godard. Ensuite, il tourne en second rôle "Les tricheurs".

Alors qu'il allait commencer à tourner "A double tour", Godard l'appelle et lui propose "A bout de souffle". Au début, personne ne croit en ce film et pourtant il fit un énorme succès à sa sortie. Ce film va devenir le symbole de la nouvelle vague (nouveau style de film où les studios vont être abandonnés pour laisser la place à la réalité de la vie en extérieur).




A partir de la, Jean - Paul Belmondo va conquérir le monde du cinéma et va s'imposer par sa technique de jeu inimitable. Les cinéastes les plus renommés vont le réclamer : Philippe de Broca "Cartouche", "L'homme de Rio"....., Jean - Luc Godard "Pierrot le fou"...., François Truffaut "la sirène du Mississipi", Claude Chabrol "Docteur Popaul"..., Jean - Pierre Melville "Le doulos"...., et encore bien d'autres.... . Jean - Paul va accumuler à son palmarès beaucoup de styles différents.

A force de tourner des films, il va négliger le théâtre vu que depuis 1959, il n'a plus mis les pieds sur les planches et c'est seulement en 1987 qu'il remonte sur scène avec "Kean" de Jean-Paul Sarte.

Après ça, il va consacré autant de temps au cinéma qu au théâtre.




Quelques unes des pièces qu'il a joué:

1950 La belle au bois dormant
comédie romantique tirée du conte de Charles Perrault

1951 Mon ami le cambrioleur
Comédie de moeurs d'Andrée Haguet

1952 Gloria sera vangée
Pièce de Jean Toury d'après Cyril Tourneur

1953 La reine blanche
Comédie en trois actes de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy

1954 Le médecin malgré lui
Comédie en trois actes et en prose de Molière

1954 Les précieuses ridicules
Comédie en un acte et en prose de Molière

1954 L'avare
Comédie en cinq actes et en prose de Molière

1954 Le malade imaginaire
Comédie en trois actes et en prose de Molière

1955 Fantasio
Comédie en deux actes d'Alfred de Musset

1957 César et Cléopatre
Fresque historique de George-Bernard Shaw

1957 La mégere apprivoisée
Comédie de William Shakespeare

1959 Trésor party
Comédie de Bernard Régnier, adaptée d'un roman de P.G. Woodehouse

1987 Kean
Comédie dramatique de Jean-Paul Sartre, d'après l'oeuvre d'Alexandre Dumas père

1990 Cyrano de Bergerac
Comédie romanesque en cinq actes et en vers d'Edmond Rostand



1993 Tailleur pour dames
Vaudeville de Georges Feydeau

1996 La puce à l'oreille
de Georges Feydeau mise en scène de Bernard Mura

1999 Frédérik ou le boulvard du crime
de Eric Emmanuel Schmitt mise en scène Bernard Murat




En août 1991, Jean-Paul Belmondo rachète le théâtre des Variétés.



Dernière édition par le Mer 7 Déc - 7:15, édité 1 fois
avatar
Cyclope

Masculin
Nombre de messages : 906
Age : 34
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 22/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Belmondo...

Message  Cyclope le Mer 7 Déc - 6:51

Sa Filmographie:


1955 Molière

1956 Les copains du dimanche

1957 A pied, à cheval et en voiture

1957 Sois Belle et Tais-toi

1958 Charlotte et son Jule

1958 Drôle de dimanche

1958 Les tricheurs

1959 A bout de souffle

1959 A double tour

1959 Les trois mousquetaires

1959 Classe tous risques

1959 Mademoiselle Ange

1959 La française et l'amour

1959 Modérato Cantabile

1960 La ciociara

1960 Les Distractions

1960 La novice

1960 La mer à boire

1961 Une femme est une femme

1961 La viaccia

1961 Cartouche

1961 Léon Morin, prêtre

1961 Un nommé la Rocca

1961 Les amours Célèbres

1961 Un gros coeur comme ça

1962 Un Singe en Hiver

1962 L'aine des ferchaux

1962 Le doulos

1963 Cent mille dollars au soleil

1963 L'homme de Rio

1963 Peau de banane

1963 Dragées au poivre

1964 Echappement libre

1964 Week-end à Zuydcoote

1964 Chasse à l'homme

1964 Par un beau matin d'été

1965 Dieu a choisi Paris

1965 Pierrot le fou

1965 Paris Brûle-t'il?

1965 Les tibulations d'un chinois en chine

1966 Casino royal

1966 Le Voleur

1966 Tendre Voyou

1968 Le cerveau

1968 Ho!

1968 La sirene du Mississipi

1969 Un Homme qui me plaît

1969 Borsalino

1970 Les mariés de l'an II

1971 Le casse

1972 Docteur Popaul

1972 La scoumoune

1972 L'héritier

1973 Le magnifique

1973 Stavisky

1974 Peur sur la ville

1974 T'es fou Marcel

1975 L'incorrigible

1975 L'alpagueur

1976 Le corps de mon ennemi

1977 L'animal

1978 Flic ou Voyou

1980 Le guignolo

1981 Le professionnel

1982 L'as des as
.
1983 Le marginal

1983 Les morfalous

1984 Joyeuses Paques

1985 Hold-up

1986 Le solitaire

1986 Les pros

1988 Itinéraire d'un enfant gaté

1992 L'inconnu dans la maison

1994 Les misérables du XXe siecle

1994 Les cent et une nuits

1995 Désiré

1997 Une chance sur deux

1999 Peut être

2000 Amazone

2000 Les acteurs

2001 Ferchaux


Dernière édition par le Mer 7 Déc - 7:14, édité 1 fois
avatar
Cyclope

Masculin
Nombre de messages : 906
Age : 34
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 22/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Belmondo...

Message  Cyclope le Mer 7 Déc - 7:13

Jean- Paul Belmondo a pratiquement toujours réalisé ses cascades, des fois ça se passe bien et d'autre fois c'est l'accident...



Il aime les cascades par goût, il aime le risque. Ses cascades ont souvent été critiquées car ça faisait de Belmondo plus un cascadeur qu'un acteur.

Quand un de ses films sortait, on parlait plus des cascades que du film lui même. Aujourd'hui, Jean-Paul ne réalise plus tellement de cascades, non pas parce qu'il n'aime plus mais il trouve que se serait trop ringard pour son âge et de plus, il ne peut pas risquer sa vie alors qu'il a 6 petits enfants.

Ses premières cascades (hormis celles qu'il exécutait au conservatoire), il les a réalisées pour le gala de l'Union des Artiste. Un funambule yougoslave lui a appris à rouler sur un fil assis sur une moto. La veille du grand soir, une fois là haut, il s'est cassé la figure. Bouglione, le directeur du cirque où il s'entraînait lui a conseillé de remonter tout de suite mais Belmondo a préféré attendre lendemain.

Cette passion de la cascade ne vient pas tout de suite, elle représentait la cohésion parfaite entre le sportif professionnel que Jean-Paul aurait voulu être et l'acteur qu'il était devenu.

C'est sur le tournage de l'homme de Rio que Jean-Paul Belmondo démontra ses grandes capacités de cascadeur encore plus que sur cartouche.
Toutes les scènes périlleuses étaient préparée par Gil Delamare qui aurait du remplacer l'acteur si ce dernier n'avait tenu à les faire lui même.
Jean-Paul belmondo. Delamare dira de lui: " C'est le meilleur cascadeur que j'ai formé. Il est bien meilleur que moi".
Pourtant Jean-Paul ne préparait pas vraiment ses cascades, il arrivait le matin, demandait le plan de travail et il se lançait. Ce n'était par orgueil qu'il faisait ça mais parce qu'il avait un don.

L'une des scènes les plus dangereuses de L'homme de Rio fut quand le héros, poursuivit par des tueurs, passait du sommet d'un immeuble en construction à un autre grâce à un câble tendu au-dessus du vide. Delamare avait testé la résistance du cable en y attachant des sacs de pierre du poids de Belmondo. Mais cela s'avéra insuffisant car lorsque Belmondo s'est avancé sur le câble ce dernier n'était pas assez tendu.
Normalement Belmondo aurait du passer d'un côté à l'autre mais il s'est retrouvé coincé au milieu. Pour reposer ses mains Delamare lui a dit de s'accrocher autour du câble avec ses jambes. Ca a duré 12 min, le tournage se faisait au 4eme étage et il faisait une chaleur suffocante.

Pour une autre séquence, ou il escalait un immeuble, Belmondo exécutât toute la cascade sans l'ombre d'une ifficulté et une fois revenu à terre il confiât qu'il souffrait d'une terrible crise de foie suite à une soirée trop arrosée.




Belmondo pouvait réaliser toutes ces cascades grâce à son excellente condition physique mais aussi parce qu'il n'a jamais souffert du vertige.
Finalement Gil Delamare mis à part le faite qu'il a préparé toutes les cascades, il ne remplacera Jean-Paul Belmondo qu'une seule fois pour un saut en parachute.

Gil Delamare (Gilbert Yves de la Mare de Villenaise de Chenevarin) fut un des premiers cascadeurs français à sortir ce métier de l'ornière "Casse-cou" dans lequel il se trouvait souvent confiné. Etudiant en droit, il avait décidé à 20 ans de tout plaquer pour entrer comme trapéziste dans un cirque. De là il s'orienta vers le parachutisme puis vers la cascade. Gil Delamare fut sans aucun doute pour beaucoup dans la percée de plus en plus net de Jean-Paul Belmondo dans l'univers de la cascade.

Sur le tournage des Tribulations d'un chinois en chine, lors d'une séquence ou Belmondo devait évoluer comme un gymnaste à travers un échafaudage de bambous, Delamare fit répéter Belmondo dans une salle de sport. Tout allait bien. Malheureusement, Jean-Paul, parce qu'il avait beaucoup de place, faisait de grands mouvements mais lorsqu'il se retrouva sur l'échafaudage, qui était plus étroit, il ne pu s'empêcher d'effectuer ses grands mouvements et il se cogna violemment un bras et se foula les doigts. Belmondo du être pansé puis il reparti aussitôt dans l'action.

C'est sur le tournage de Ho que Belmondo découvrit le savoir faire de Remy Julienne, l'un des meilleurs spécialistes mondiaux pour toutes scènes à risque comportant des voitures. Julienne avait été à bonne école puisqu'il a été amené dans le milieu du cinéma par Gil Delamare.
Belmondo voyait que techniquement Julienne était au point par rapport à ce qui se passait habituellement dans le domaine de la cascade automobile. Belmondo a donc commencé à prendre le volant pour faire certaine chose, puis d'autre chose pour finalement ne plus vouloir lâcher le volant.




Les accidents pendant les tournages:

- Entorse à la cheville gauche lors du tournage de "L'homme de Rio"

- Jambe blessée et doigts foulés en exécutant une cascades pour "Les tribulations d'un chinois en Chine"

- Foulure de la cheville dans une charge à la baïonnette pour "Les mariés de l'an II"

- Cuisse déchirée et 10 jours de convalescence après avoir traversé une fenêtre vitrée dans "Le magnifique"

- Foulure d'articulation gauche, élongation du tendon, ligaments de la cheville arrachés, jambe plâtrée, 12 jours d'immobilité après avoir sauté d'une voiture en marche dans "Le Magnifique" (il a fait ce film en 1 mois dans le plâtre).

- Main droite fracturée et déchirée, et félure du bras, lors de la cascade sur les toits des Galerie Lafayette dans "Peur sur la ville"




-" L'animal" fut également rempli de nombreux accidents, dans une scène, il devait débouler 80 marches d'escaliers, en voulant refaire la scène qu'il ne trouvait pas parfaite, il s'est fait une vilaine déchirure avec entorse. Mais ça ne l'a pas empêché de refaire la scène directement après, le pied fortement bandé.

Dans une scène avec un combat avec un tigre, jean-Paul s'est fait légèrement lacéré l'oreille par l'animal ce dernier ayant été réveillé en pleine nuit était sans doute de mauvaise humeur.




- Dans "Hold up", il a pris une poulie dans la figure et sur le moment même il a été sonné. En se relevant, le sang coulait fortement, il fut conduit à l'hôpital ou on ne releva que des blessures superficielles mais tout de même 12 points de soutures.




"Quand un acteur réussit, on lui en veut et on dit: il cherche la facilité, il ne veut pas faire d'effort, pas prendre de risque. Le mot facilité que l'on emploie ainsi à mon égard me fait toujours sourire car si c'était aussi facile que cela de remplir les salles, beaucoup de gens les rempliraient et la production cinématographique s'en porterait mieux. Je ne crois pas que je serais resté si longtemps sur le devant de la scène si j'avais fait réellement n'importe quoi. Le public n'est pas imbécile!"

"Jean-Paul Belmondo"
avatar
Cyclope

Masculin
Nombre de messages : 906
Age : 34
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 22/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Belmondo...

Message  @ngel le Mer 7 Déc - 10:11

zadoraissa période qd il tournait des films de capes et d'épées...sinon j'ai bcpaimé le Cerveau (que j'ai revu récement...) et l'as des as........
entout cas merci mon tit angepour ce beau post !!!!!

_________________
avatar
@ngel
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2486
Age : 42
Localisation : Eternia (pres de Strasbourg)
Date d'inscription : 22/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://lessalesgosses.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Belmondo...

Message  mumu le Mer 7 Déc - 12:20

je suis tres tres fan" d'itineraire d'un enfant gate" que j'ai vu au moins cent fois...il est touchant et tres drole dedans... :a6: :a6:
un que j'aime bcp aussi, c'est le magnifique, ler melange fiction et realite est tres drole...enfin ds l'ensemble, un tres bon acteur :a18: :a18:

mumu

Nombre de messages : 146
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 22/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Belmondo...

Message  @ngel le Dim 11 Déc - 1:01

Ahhhh vi Le Magnifique !!!! il etait excellent ce filmmmmmm !!

_________________
avatar
@ngel
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2486
Age : 42
Localisation : Eternia (pres de Strasbourg)
Date d'inscription : 22/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://lessalesgosses.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Belmondo...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum