Bambi 2

Aller en bas

Bambi 2

Message  Cyclope le Lun 6 Fév - 0:38



Réalisé par: Brian Pimental
Avec: Patrick Stewart, Alexander Gould, Anthony Ghannam...


L'histoire :

La mère de Bambi a disparu et c'est son père, le Grand Prince de la forêt, qui l'élève. Sans tendresse, il lui enseigne toute les prérogatives dues à son rang, mais semble toujours déçu par son fils. Bambi trouve un peu de réconfort auprès de ses amis, Panpan et Fleur. Et lorsqu'il revoit Féline, la jeune biche, beaucoup d'émotions l'envahissent. Mais Bambi doit aussi compter avec Ronno, un jeune cerf brutal qui le considère comme son ennemi.

Lorsqu'un jour, Bambi se retrouve face à des chasseurs, la peur le paralyse et il manque de se faire tuer. Il ne doit son salut qu'à l'intervention de son père qui, déçu une fois de plus, demande à Maître Hibou de lui chercher un nouveau foyer.

Pourtant, quelque temps plus tard, alors que Ronno se montre agressif, le Grand Prince est témoin d'un exploit de son fils, et ses sentiments évoluent. C'est le début d'une nouvelle relation...


Critique du Monde :

Est-ce la mauvaise passe traversée ces dernières années par les Studios Disney qui explique cette suite donnée, soixante ans plus tard, au célébrissime Bambi ? On n'en sait à vrai dire pas grand-chose, même si l'on peut constater d'évidence que ce dessin animé, signé Brian Pimental, relève davantage d'un respectueux exercice de recopie que d'une volonté d'adapter les aventures du petit faon au goût du jour.
On y retrouve donc Bambi, tant du point de vue esthétique que narratif, tel que des générations de spectateurs petits et grands l'ont quitté (en 1942 aux Etats-Unis et à Londres, en 1948 dans la France libérée) : orphelin d'une mère tuée par les cruels chasseurs, gracieuse et fragile créature livrée aux joies et aux dangers des sous-bois, que son père, grand prince de la forêt, va désormais prendre en charge pour un roman de formation d'autant plus enchanteur que les animaux (parmi lesquels le vieux Hibou pince-sans-rire, Pan Pan le lapin, Fleur le putois...) y parlent et s'y comportent comme vous et moi. En dépit d'un sous-texte freudien appuyé (apparition de la mère en rêve, rôle des nouveaux pères...), d'une bande musicale plutôt mièvre et d'une intrigue qui laisse un peu sur sa faim, on ne voit aucune raison de ne pas se réjouir en famille de la résurrection d'un mythe assez puissant pour inciter à toutes les indulgences.

Cyclope
Cyclope

Masculin
Nombre de messages : 906
Age : 35
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 22/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum